Return to site

Bidaya Express #2017

le tripbuilding de Chefchaouen à Tanger !

Première édition mémorable de Bidaya Express pour les équipes de Espace Bidaya et les startupeurs incubés !

Du 4 au 5 novembre dernier, les 16 participants ont du relever de nombreux défis par équipes de deux personnes. Les binômes étaient composés d’un membre du staff Espace Bidaya et d’un startupeur. Chaque binôme a représenté une startup lors de la compétition: Ismail Bouhamidi et Safaa Hafid pour Fellah Pro, Mohamed Atti et Sarah Diouri pour Atticool, Mohamed Hafid et Henri Flamand pour Granéco, Yassine Belkhair et Claire Nakkachi pour H.Belkair, Aya Laraki et Claire Daum pour Cuimer, Siham Zahidi et Yasmine Berrada pour Greenlife, Soukaina El Ghazi et Sofiane Bouzakraoui pour Doumeign, Ibtissam Sakhi et Kenza Joullanar pour Elle Voyage Seule.

Le samedi 4 novembre, un objectif leur a été donné: atteindre les grottes d’Hercule à Tanger le plus rapidement possible en partance de Chefchaouen. Une enveloppe a été transmise à chacune des équipes, celle-ci renfermait les règles du jeu, l’itinéraire cartographié et 50 dirhams. En raison du mauvais temps, la première épreuve prévue à Chefchaouen a été annulée. Il s’agissait pour les participants de gravir au plus vite un sentier à flanc de montagne perpendiculaire à l’oued Ras-el-Maa où se dresse l’ancienne mosquée espagnole Buzâfaar de Chaouen, abandonnée depuis les années 1920. Au lieu de cela, nous avons organisé un chifoumi collectif. La startup Granéco portée par Mohamed Hafid et Henri Flamand est sortie vainqueur de cette épreuve. Ils ont reçu le drapeau national marocain leur attribuant un avantage concurrentiel: celui d'immobiliser les autres équipes pendant 15 minutes si elles se trouvent sur leur passage.

Lors de cette course effrénée en auto-stop, trois missions devaient être remplies pour espérer remporter la première place : monter sur un âne, porter un chapeau de la djeblia et jouer au jeu du parchis. La bonne foi ne suffisant pas, il fallait une preuve de la bonne exécution des missions par une story Instagram postée avec le tag @EspaceBidaya. Tout au long de la course vers Tanger, l’équipe gagnante de la première épreuve a pu utiliser son drapeau rouge. En l'agitant face à une équipe concurrente, l’équipe Granéco avait le privilège de provoquer une immobilisation immédiate durant 15 minutes. À l'inverse, l'équipe perdante désignée par les gagnants, la startup H.Belkair, a subi une pénalité: durant tout le voyage, le binôme avait les poignets liés l'un à l’autre. Malgré les obstacles, la startup Doumeign a excellé dans un coude-à-coude contre l’équipe Atticool. Grâce à la géolocalisation sur l’application Maps, l’équipe Doumeign a pu observer l’état d’avancement de l’équipe Atticool menant la course et ainsi accélérer le pas et la dépasser. Les heureux gagnants ont rempli l’ensemble des missions et atteint le point d’arrivée, les grottes d’Hercule à 14h53, soit 4 heures après le départ de Chefchaouen.

Le second jour de teambuilding, dimanche 5 novembre, les participants étaient attendus par Abdou Berrada au Marché Dradeb. Le tangerois a distribué à chaque équipe des enveloppes comportant 30 dirhams et expliqua aux équipes les challenges qui les attendent. Les participants avaient 45 minutes "top chrono" pour se fournir en ingrédients à tajine. Monsieur Berrada était le maître du temps de cette épreuve, aucun délais supplémentaire n’étant accepté. Les participants se sont prêtés au jeu de la négociation pour acheter à bon prix l'ensemble des légumes, épices et herbes qui accompagneront un succulent poulet fermier. Une fois de plus, l’équipe Granéco remporta la première épreuve de la journée en finissant leurs courses en première position.

La seconde épreuve de la journée s’est déroulée sur le terrain de Monsieur Berrada dans la campagne avoisinant Tanger. Les équipes ont dû s’équiper d’ustensiles et réchauds. La victoire de Granéco leur a ouvert le droit de choisir le meilleur équipement et de priver l'équipe perdante de l'un de ses ustensiles. Les équipes ont dû se démener pour préparer le tajine le plus goûtu avec un équipement plus ou moins complet. À 16h, l’épreuve a pris fin, Abdou et Anne Berrada ont pu déguster chacun des plats avant de se prononcer sur le tajine gagnant. Encore une fois, c’est l’équipe Doumeign composée de Safaa et Ismail qui a séduit les papilles des hôtes tangerois.

Finalistes des deux journées de compétition, Safaa co-fondatrice de Doumeign et Ismail co-fondateur de Fellah Pro ont pu voir leurs deux startups recevoir une récompense: un poste Facebook sponsorisé et acquérir le statut de « startup de l’année 2017 ».

Au-delà du challenge relevé, les participants sont repartis plus soudés que jamais !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly