Return to site

BRAIN IS THE NEW BLACK

Quelle école voulons-nous demain?

Bidaya Meetup #7 – Brain is The New Black

A l’occasion de sa 7ème table ronde, Espace Bidaya abordait la thématique des innovations dans l’éducation au Maroc, une question qui occupe le devant de la scène dans le pays.

Ce 17 Avril, le Meetup « Brain is The New Black » fut des plus passionnants.

Pour ce faire, Espace Bidaya a accueilli 4 changemakers aux profils bien distincts mais complémentaires, qui ont partagé leurs expériences inspirantes et qui ont su captiver l’attention du public.

Qu’apprend-on à l’école et à l’université, et pourquoi ? Nous préparent-elles au monde de demain ? Quelle école rêve-t-on pour dans 50 ans? Comment rendre l’école et l’université plus inclusives ? A quand une reconnaissance de l'utilité publique des tiers-lieux éducatifs tels que le FabLab ?

Ce sont autant de questions qui ont été posées à nos invités, tous engagés pour une nouvelle approche de l’éducation : inclusive et tournée vers demain.

Partez à leur rencontre :

Mouna El Mdari est chargée de mission au pôle préscolaire de l'association Al Jisr, et lauréate du Women Entrepreneur of The Year Award 2017 d'Impact², pour son projet Tadamoune.

Tadamoune est une initiative d'entrepreneuriat social qui pallie à la non-prise en charge de l'éducation pré-scolaire par l'Etat au Maroc. En effet, l'immense majorité des écoles maternelles sont privées et chères dans notre pays, ce qui creuse un fossé dès le plus jeune âge entre les enfants scolarisés avant l'âge de 6 ans et les autres, en terme de développement des capacités cognitives. Aujourd'hui, Tadamoune a créé et gère 3 classes de maternelle dans la ville de Médiouna en périphérie de Casablanca : 90 enfants sont scolarisés chaque année, à un prix symbolique et abordable de MAD 100 par mois et par enfant. Ces revenus permettent aux 3 classes de fonctionner en auto-suffisance, sans dépendre (ou quasiment pas) des subventions et des dons. Un modèle à suivre ?

Hamza DEBBARH est membre du comité Education de l’Institution Tahar Sebti, membre du board d'EFE Maroc et membre fondateur du mouvement Les Citoyens. Il est venu nous présenter Tahar Sebti, une école pas comme les autres, qui met l'inclusion et la différence au coeur de son modèle. En effet, les parents payent la scolarité de leurs enfants en fonction de leurs moyens, ce qui permet d'assurer une certaine mixité sociale dans les classes. Par ailleurs, chaque classe accueille des enfants en situation de handicap mental et/ou physique. Résultat : des petits citoyens marocains qui apprennent à se mélanger et à vivre ensemble, loin des écoles-ghettos auxquelles nous nous sommes malheureusement habitués.

Amina KCHIRID est enseignante chercheuse à la Faculté des Sciences Juridiques et Sociales de Casablanca, Directrice de l'équipe de recherche sur les innovations sociales de l'Université Hassan II et Directrice du premier master spécialisé sur les innovations sociales au Maroc. Elle s'engage depuis toujours pour une meilleure inter-pénétration entre le monde universitaire et le monde de l'entreprise, afin de préparer au mieux les étudiants à la vie professionnelle et également afin de favoriser la recherche appliqué et l'innovation. Elle était engagée dans l'Open Innovation bien avant que cet anglicisme ne soit à la mode ;)

Faical GUENNOUN est co-fondateur du FabLab Casablanca et a créé Assani3, la première imprimante 3D 100% Made in Morocco. Militant pour une éducation ouverte et hors-les-murs institutionnels, il vous accueille tous les weekend au FabLab de Casa pour vous initier à la modélisation 3D. Ainsi, vous deviendrez capables de réaliser vos propres prototypes pour faire visualiser votre solution à vos futurs clients ou investisseurs !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly